31 January 2023
Japon

Kazuyoshi Miura, le plus vieux buteur de l’histoire

Kazuyoshi Miura, le plus vieux buteur de l’histoire

Kazuyoshi Miura bat son propre record à 55 ans et 8 mois. Ce 12 novembre, son club, le Suzuka Point Getters, affrontait le FC Osaka pour un match de 4ème division japonaise. D’une tête plongeante réalisée sur un corner bien exécuté, Kazuyoshi Miura a battu le gardien. Désormais, il est le joueur le plus vieux à marquer lors d’un match de football professionnel. Cette saison, il trouve ainsi pour la deuxième fois le chemin des filets avec le Suzuka Point Getters.

Pas de repos pour les braves

Ce 12 novembre, le public exultant a pu admirer la célébration caractéristique de Kazuyoshi Miura. Le joueur légendaire s’est précipité en direction des tribunes pour leur dédier son but en exécutant la Kazu Dance.

Finalement, le Suzuka Point Getters s’est incliné 2 à 1, après un premier but du FC Osaka à la 3ème minute. Le but de King Kazu à la 24ème minute n’a pas été suffisant pour recoller au score. Le FC Osaka a doublé la mise en fin de première période, à la 43ème minute.

Pour Kazuyoshi Miura, la famille avant tout

Après avoir passé 16 années avec la tunique du Yokohama FC,

où il y a fêté ses 40 et 50 ans, Kazuyoshi Miura a quitté le club après sa relégation en J2 League. Une grande histoire lie le club avec King Kazu. À son arrivée en 2005, le Yokohama FC se battait péniblement en J2 League, avec l’un des budgets les plus faibles de la division. Un an après, ils ont remporté le titre contre toute attente et accédé à la division supérieure. C’était le retour sous les projecteurs de Kazuyoshi Miura à 40 ans et la rencontre avec l’élite pour son nouveau club. Si le club est redescendu l’année d’après, King Kazu est resté. Il y a écrit une belle histoire et battu les records de longévité.

À 54 ans, le joueur d’expérience a été prêté à Suzuka en janvier dernier. Il est immédiatement devenu le joueur le plus âgé de l’équipe, coachée par son frère aîné, Yasutoshi Miura. Kazuyoshi Miura a encore de beaux jours devant lui. Effectivement, loin de raccrocher ses crampons, ce dernier a assuré qu’il jouerait jusqu’en 2027.

Des débuts brésiliens

Kazuyoshi Miura est célèbre pour son âge qui fait de lui le joueur le plus vieux à exercer. Ceci étant, il a également joué dans cinq pays différents et joué en sélection nationale. Son surnom de King Kazu n’est pas immérité tant son parcours a participé à redéfinir les standards du football. Une aventure qui commence Shizuoka, où il commence son parcours junior. Par la suite, il quitte son pays natal pour le Brésil. Il y rejoint la CA Juventus. Cette période est d’abord difficile, Kazuyoshi Miura vit dans le dortoir de l’académie. Il est le seul Japonais du centre et doit s’adapter aux coutumes locales. Il y découvre le style de jeu brésilien. Prometteur, il est repéré par l’un des plus grands clubs brésiliens : le Santos FC. Il y signe son premier contrat professionnel. Débute ainsi, une période d’apprentissage ou le jeune Kazuyoshi Miura est prêté dans d’autres clubs brésiliens.

Joueur légendaire

À son retour en 1990 au Japon, Kazuyoshi Miura est accueilli comme une star. Il répond aux attentes et devient une des plus grandes figures de son club, le Verdy Kawasaki. Il enchaine les saisons pleines et ramène les trophées. C’est à ce moment que la Kazu Dance devient une danse iconique. La célébration du buteur japonais est reproduite dans tout le pays. Il est prêté en 1994 au Genoa FC. À l’étranger, il a porté également les maillots du Croatia Zagreb et du Sydney FC. Ses expériences à l’étranger après son retour du Brésil n’ont pas été couronnées de succès sur le plan comptable. Pour autant, il a marqué de son empreinte les différents clubs qu’il a pu rejoindre. À Sydney, il avait un rôle de symbole. Peu aligné, il avec seulement 6 matchs joués, il marque par deux fois contre Adelaïde. L’expérience est courte du côté australien, mais elle montre qu’à 38 ans le joueur japonais est toujours capable de jouer à un haut niveau. Avec 89 sélections et 55 buts, Kazuyoshi Miura est un joueur iconique des Samurai Blues.

Un nouveau départ ?

Kazuyoshi Miura aperçu au Portugal par les journalistes.
Kazuyoshi Miura aperçu au Portugal.

Récemment, certains médias ont évoqué la piste d’un club au Portugal pour la suite de la carrière de Kazuyoshi Miura. Courtisé par de nombreux clubs japonais, il aurait également reçu une offre de contrat par le Suzuka Point Getters, club dans lequel il évolue actuellement (prêté par le Yokohama FC). Le Sun a confirmé de son côté que Kazuyoshi Miura devrait signer un contrat avec le club Oliverense en deuxième division portugaise, en relayant une information de Nikkan Sport.

King Kazu a confirmé l’existence des discussions avec le club. A la suite de sa visite médicale, il a déclaré : « En tenant compte de mon âge et de ma condition physique, j’ai reçu des avis prometteurs ».

Le contrat devrait être officialisé dans les prochains jours.

Commentateur

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFR
P