30 January 2023
International

JO : Brésil vs Espagne, un duel de style

JO : Brésil vs Espagne, un duel de style

Le Samedi 7 août à 13h30 aura lieu le match qui couronnera les médaillés d’Or des Jeux Olympiques 2020. Les deux favoris de la compétition, le Brésil et l’Espagne, qui chacun ont dominé leurs poules se retrouvent en finale. Le Brésil tenant du titre devra affronter une sélection européenne qui n’a jamais remporté la compétition. Si les hommes d’André Jardine réussissent à remporter la rencontre, ils réaliseront une performance historique comme première nation a remporté deux fois consécutivement la médaille d’Or en football.

Malheureusement, le tournoi olympique de football masculin a cette année une allure étrange. Les clubs n’étant pas obligés de libérer leurs joueurs, il n’est pas possible de juger le talent des jeunes joueurs de chaque nation participante. Le football masculin aux Jeux est habituellement une compétition des moins de 23 ans avec trois joueurs plus âgés. Lors de cette édition, exceptionnellement la compétition a accueilli des sélections de moins de 24 ans, à cause du report dû à la pandémie de COVID-19.  Les clubs n’ont pas joué le jeu et n’ont pas toujours libéré leurs meilleurs joueurs.

Redéfinir les contours du beau jeu

L’intérêt de la compétition en sort amoindri, mais la finale de samedi s’inscrit dans un autre registre. Il ne s’agit pas seulement d’une rencontre entre deux équipes attrayantes, mais plutôt d’une bataille des idées entre deux sélections aux convictions tactiques différentes.

Les Brésiliens détenteurs du Beau jeu, vont affronter les espagnols qui ont usurpé cette idée en proposant un jeu de possession qui a durant des années dominé le football international. Dans le même temps le jeu brésilien a évolué et se base de plus en plus sur la contre-attaque. Le jeu en triangle espagnol peut parfois être fantastique, mais lorsqu’il manque cette étincelle que peut provoquer un Lionel Messi au FC Barcelone, il peut rapidement devenir ennuyant et se transformer en caricature sans éclat. Lors de la demi-finale entre l’Espagne et le Japon, la sélection européenne avait réalisé 918 passes contre 400, sans pouvoir inscrire un but dans le temps réglementaire.

Les Brésiliens, sortis premier de leur poule avec deux victoires et un nul, ont éliminé l’Égypte en quart et le Mexique, en demi-finale.

Les Espagnols ont également terminé premiers de leur poule, avec deux nuls et une victoire. Après avoir bataillé contre la Côte d’Ivoire, en inscrivant 3 buts dans les prolongations. Ils se sont imposés 5 buts à 2. Ils ont également éliminé le pays organisateur en demi-finale sur la plus petite des marges. Le Japon a laissé filer son billet vers la finale sur un but de Marco Asensio. Une frappe enroulée du pied gauche, en prolongation qui mis fin aux débats.  Les nippons dangereux termineront 4ème du tournoi en s’inclinant 3-1 face au Mexique qu’ils avaient pourtant vaincu en match de poule.

Les forces en présence

Les deux équipes devraient reconduire leur onze-type avec, pour le Brésil, la présence du meilleur buteur de la compétition avec 5 buts, Richarlisonet pour l’Espagne, l’homme aux 70 matchs cette saison, Pedri. Le Brésil rencontrera une sélection européenne forte. La Liga commençant tard, les clubs ont accepté de libérer plus facilement leurs joueurs. Unai Simon, Pau Torres, Eric Garcia, Dani Olmo, Pedri et Oyarzabal ayant participé pendant l’Euro seront présent cet après-midi pour proposer un jeu en triangle qui étouffera et fatiguera la défense brésilienne.

Brésil, la composition : Santos – Arana, Diego Carlos, Nino, Dani Alves – Guimaraes, Douglas Luiz – Claudinho, Antony – Matheus Cunha, Richarlison

 

Espagne, la composition : Unai Simon – Cucurella, Pau Torres, Eric Garcia, Oscar Gil – Zubimendi, Pedri, Mikel Merino – Asensio, Oyarzabal, Dani Olmo.

 

Le Brésil devrait s’imposer et cette perspective peut être plus apparente avec l’atout Matheus Cunha.  Polyvalent et capable de jouer dos au but, il peut offrir révolutionner le jeu et briser la défense espagnole. Présent dans les matchs à enjeux, le joueur du Hertha Berlin pourra être décisif aujourd’hui.

Commentateur

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFR
P